Présentation de l’état d’Arkansas

Arkansas

Situer l’état de l’Arkansas sur une carte

Population : 2.949.131 (32e) ; Capitale : Little Rock ; Surnom : The Natural State ; Superficie : 137.733 km² (29e)

L’Arkansas est un état peu connu et peu visité du Deep South. Pour rappel le Deep South constitue la région sud-est des USA (qui inclus le nord de la Floride mais pas le sud de l’état), réputée pour sa langueur, ses rednecks (les ploucs…), ses paysages de campagnes subtropicales et ses accents (le Yat ou le Drawl) souvent moqués par les américains des régions du nord. L’Amérique profonde en quelques sortes. Pour ma part j’ai une affection particulière pour cette région qui n’intéresse pas beaucoup ni les touristes ni les américains et qui traîne une myriade de clichés. C’est d’ailleurs principalement pour ces raisons que je l’apprécie ! Parmi les états du Deep South, l’Arkansas est véritablement le plus reculé. Drôle de mélange entre un côté texan marqué, l’aspect languissant de la Louisiane dans le sud et une histoire partagée avec le Mississippi voisin, l’Arkansas possède la personnalité complexe du fin fond de l’Amérique. Pour l’anecdote Arkansas est le nom d’une tribu indienne qui se prononce comme elle s’écrit mais allez savoir pourquoi, en 1881 il a été décidé que la prononciation exacte du nom de l’état serai ar-kan-sso (ou Arkan-saw en anglais). Pourquoi faire simple… ?!

Historiquement l’Arkansas appartient définitivement au sud. Lors de la guerre civile, l’état était l’un des piliers des confédérés (les états du sud, principalement pro-esclavage), et sa capitale Little Rock fût l’un des haut lieux pour la lutte des Droits Civiques. Géographiquement toutefois l’état se distingue et marque déjà le commencement des Great Plains, ces immenses plaines agricoles infiniment plates du centre des USA qui s’étendent jusqu’aux montagnes Rocheuses à l’ouest. A la différence des autres états du sud, à l’est du Mississippi, l’Arkansas est longtemps resté peu peuplé et isolé. Il y a tout juste plus d’un siècle, les territoires indiens de la région (principalement en Oklahoma) et l’absence d’infrastructures de toutes sortes empêchaient la progression des pionniers. Comme souvent c’est le chemin de fer qui a permis aux populations de quitter leurs villages sur les bords du fleuve pour aller plus loin vers l’ouest dans l’intérieur des terres. C’est assez paradoxal de voir à quel point le train fût un élément majeur de développement aux USA, alors même qu’il est aujourd’hui un mode de transport totalement de second plan.

L’Arkansas a toujours été un état agricole mais l’industrie s’y est également développée, un peu par dépit, à partir de la grande Dépression des années 1930. A part pour un nombre d’événements liés aux Droits Civiques, l’Arkansas n’a jamais été d’une importance capitale dans l’histoire globale des USA. Jusqu’à ce qu’un jour de 1992 un enfant du pays du nom de Bill Clinton devienne le 42e président des USA, et très certainement l’un des plus célèbres. Demandez à qui vous voulez, peu de personne savent probablement que ce président progressiste vient de l’un des états considérés comme les plus reculés du pays. C’est pourtant le cas et croyez le bien, l’Arkansas vous le rappellera à tout bout de champs. Assez peu prisé des touristes l’état ne s’est pas fait prier pour faire de Bill Clinton l’un de ses arguments majeurs auprès des visiteurs potentiels. Quatre villes sont particulièrement prises de Clinton-mania. Hope, sa ville de naissance, Hot Springs, sa maison, Fayetteville, où il s’est marié avec Hillary, et Little Rock où il fût gouverneur de l’état à deux reprises et où il fit l’essentiel de sa carrière politique. Cependant je ne vais rien vous cacher, vous vous doutez bien que le lieu de mariage de Bill Clinton ne possède qu’un intérêt très limité (à moins d’être un très grand fan).

En réalité l’Arkansas à beaucoup plus à offrir que les pierres soulevées par Bill Clinton. Le hic c’est que quasiment personne ne le sait. Après tout l’état est surnommé l’état naturel. Ainsi c’est en Arkansas que l’on trouve le delta du plus grand fleuve américain et de l’un de ses principaux mythes, le Mississippi. A l’ouest de l’état se trouve la belle région des montagnes Ouachita tandis que la plus belle portion de l’état se trouve incontestablement au nord dans les monts escarpés et atmosphériques des Ozark Mountains. Ce ne sont pas les paysages les plus incroyables des Etats-Unis mais une chose est certaine c’est que la plupart des parcs naturels sont vraiment naturels et ne ressemblent pas à des files d’attentes d’attractions de Disneyworld comme c’est parfois le cas dans les grands parcs de l’ouest en été.

 

Les régions de l’état

Plus diversifié qu’il n’en a l’air au premier abord, l’Arkansas compte des régions assez distinctes. A l’est le Delta du Mississippi, à l’ouest les montagnes Ouachita, au nord les monts Ozarks et au sud les Timberlands, les grandes forêts en plein Amérique profonde.

L’est, le Delta : ce qui est le plus étonnant avec la région du Delta du Mississippi c’est qu’ici en Arkansas elle n’est pas plate. On y trouve même la Crowley’s Ridge, une série de collines qui viennent rompre la monotonie des bayous. En dépit d’une vague ressemblance avec la Louisiane au sud, l’est de l’état n’en possède pas tous les attraits. Cependant la ville d’Helena au bord du fleuve est l’une des destinations les plus pittoresques de l’état.

Le centre & l’ouest : La ville de Little Rock se situe à l’exact centre de l’état. C’est la capitale de l’état et sa seul agglomération d’une quelconque importance (même si cela reste une vraie ville de province). A mois de 100 kilomètres à l’ouest de Little Rock, la ville thermale de Hot Spring est la destination la plus fréquentée en Arkansas. C’est également la porte d’entrée des montagnes isolées des Ouachita. C’est également dans ce coin que se trouve la vallée de la rivière Arkansas où s’égrènent quelques petites villes à l’atmosphère de Far West comme Fort Smith. Bien que les routes soient envahies de propagande touristique sur les villes de Hope et de Fayetteville liées à Clinton, sachez que se sont surtout des trous paumés sans grands intérêts.

Ozark Mountains : cette chaîne de moyennes montagnes comprend les plus beaux paysages de l’état et bien que la région soit d’une dimension relativement réduite l’impression d’isolement et de nature sauvage y est assez marquée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s