New Jersey

New Jersey

Le petit état côtier du New-Jersey figure rarement sur les circuit touristiques. Il faut dire qu’il est dans l’ombre de New-York City et que son image industrielle et polluée lui colle à la peau (et n’est pas sans fondements). Historiquement c’est un état important, avec des événements qui n’évoquent pas grand chose aux européens mais que tous les américains connaissent telle la bataille de Princeton. Au cours de la Guerre Civile, le New Jersey se rangea dans le camp de l’Union en partie pour préserver sa puissance industrielle. Une industrie qui rendra le New Jersey infiniment riche mais qui laissera son empreinte indélébile au coeur d’un état dont le surnom semble bien mal approprié car il s’agit du “Garden State”, l’Etat Jardin. En réalité se nom vient des intenses échanges agricoles qui ont lieux sur les marchés au centre de l’état. Pour le visiteur qui traverse le New Jersey en empruntant l’autoroute principale (la New Jersey Turnpike) le constat est effarant. L’état apparaît alors comme un enchevêtrement de bitume, d’embouteillages de camions long comme des trains, de champs d’industries grisâtres, de raffineries sombres et d’étendues d’entrepôts, le tout généralement enveloppé dans une épaisse couche de pollution et de fumée. Parfois ce paysage semble tout droit sorti d’un passage de Blade Runner. Bienvenue au pays de la misère ouvrière et des rêves perdus, comme le chantait l’enfant du pays Bruce Springsteen. Tout n’est pas si gris bien évidement mais pour ne rien arranger la capitale de l’état, Trenton, est à éviter et Newark où se trouve le 3e grand aéroport new-yorkais est aussi peu reluisante. Inutile de préciser que le New Jersey souffre de son image comme peu d’autre état dans le pays. Ceux qui auront l’envie de creuser un peu plus profond, au delà des industries et des usines, découvriront le principal (et pour ainsi dire le seul) intérêt de l’état, sa côte Atlantique. Atlantic City est réputée comme le Las Vegas de l’est mais c’est surtout pour Cape May qu’il faut venir, afin de trouver le visage plus avenant et naturel de cet état mal aimé.

Les régions du New Jersey

Dans ce petit état, peu touristique, on distingue principalement cinq régions.

Gateway : C’est littéralement « l’accès » au New Jersey, sous-entendu en venant de New-York. Concrètement ce n’est ni plus ni moins que la continuité de la banlieue de New York City. C’est ici que se trouve les plus grandes villes de l’état dont Newark, Jersey City et Hoboken. C’est une zone très peuplée et ethniquement très diverse. La sécurité n’est pas toujours top dans les villes et il faut faire attention, particulièrement à Newark qui a mauvaise réputation. Pour les habitants de NYC, la Gateway est surtout la région des immenses magasins d’usines et des embouteillages monstres pour y accéder le week-end.

The Skylands : Ce nom poétique désigne toute la partie nord-ouest de l’état. C’est une partie assez naturelle et relativement montagneuse du New Jersey. On y trouve assez peu de sites touristiques en dehors de la station de ski de Vernon et de quelques petites villes historiques comme Morristown ou Hackettstown.

La Delaware River : C’est toute la partie centrale et sud-ouest du New Jersey. C’est ici, le long des autoroutes, que se trouvent les immenses marchés de gros de légumes qui donnent à l’état son surnom « d’état jardin » (the Garden State). On y trouve également la célèbre ville universitaire de Princeton et la capitale de l’état, Trenton (toujours considérée aujourd’hui comme assez dangereuse).

Le Jersey Shore : La partie la plus connue de l’état, dont le nom a largement été répandu par une émission de la chaîne MTV. Le littoral du New Jersey fait presque figure de petit état à l’intérieur de l’état. L’endroit est réputé pour ses superbes plages océanes (et c’est une réalité les plages du New Jersey sont splendides) et pour son alignement de stations balnéaires qui s’animent furieusement lors du Spring Break. Le joyaux de la couronne est évidement la ville d’Atlantic City, très connue pour ses casinos et que l’on appel souvent le Las Vegas de l’est.

Le South Shore : La partie sud du littoral est une petite région à part, beaucoup plus calme et nature. Ici les stations balnéaires laissent la place à de petits villages dont le plus charmant est Cape May. C’est très probablement le plus beau recoin du New Jersey et sa meilleure destination touristique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s