Welcome to Las Vegas, Nevada

New Jersey

Let’s Go
Las Vegas est desservie par l’aéroport international McCarran. C’est l’aéroport le plus central que j’ai vu aux USA, il se trouve littéralement sur le Strip (en réalité 1,5 km au sud) et les pistes sont visibles depuis les hôtels du sud du Strip (MGM, Luxor, Mandalay Bay par exemple). Pour les fanas d’avions c’est l’un des meilleurs spots (et des plus confortables) du monde. L’aéroport est plutôt moderne, agréable (lumineux) et accueillant mais il est grand et il faut donc y prévoir du temps. On y trouve évidement de nombreuses machines à sous dans chaque coin où un voyageur est susceptible d’avoir du temps à tuer. N’essayer pas de jouer à ces machines elles sont notoirement réputées à Vegas pour être les moins gagnantes de la ville. Se rendre à Vegas est très facile depuis à peu près n’importe où aux Usa et dans le monde (via le plus souvent une escale aux Usa). Southwest Airlines, l’équivalent américain de Easy Jet, est la compagnie la moins chère pour rejoindre la ville depuis un autre point des Usa. Une fois sur place ne faite pas confiance aux guides, pour moi l’unique moyen de visiter Las Vegas sans rester enfermé entre le Bellagio et le MGM Grand est de louer une voiture. La conduite est très simple (quoique très embouteillée aux heures de pointes) et les parkings sont immenses et gratuits à peu près partout. Trouver son chemin peut demander du temps car les rues de Vegas sont beaucoup plus grandes qu’on se l’imagine parfois (le Strip lui-même est une route à 8 voies voire 10 à certains endroits). Pour ceux qui ne veulent pas conduire, il existe entre certains hôtels des monorails gratuits et pratiques (comme entre le Luxor et le Mandalay Bay). Un monorail qui fait office de métro aérien est également disponible et court tout le long du Strip mais il est cher et les stations sont éloignées (car le plus souvent derrière les casinos ce qui oblige à une longue marche pour rejoindre le boulevard). Je dirai donc qu’il est peu pratique. Enfin pour les vrais irréductibles prenez le bus Deuce (c’est son nom) pour aller du Strip à Downtown et inversement.

Météo
La météo à Las Vegas est ce qui risque de vous surprendre le plus. Il faut garder à l’esprit qu’à cet endroit le désert du Mojave possède des saisons bien marquées. Une constante cependant, l’ensoleillement très important fait que la probabilité de ne pas voir le soleil y est quasi nulle. L’été est très chaud aussi bien le jour que la nuit. Toutefois l’humidité très faible et l’omniprésence de l’air conditionné (parfois trop froid) sont l’assurance que vous pouvez vous promener toute la journée sur le Strip sans attraper une insolation. A partir de la mi-automne la situation peu changer. J’ai vu de la neige dans le désert autour de Vegas au début du mois de novembre. En réalité la saison hivernale est marquée par des fronts froids surprenants, surtout pour un européens habitué à une certaine stabilité climatique. Il peut faire 25° une journée et 5° le lendemain à Vegas si une masse d’air froid traverse la région. L’hiver est donc une sorte de yo-yo mais ce qu’il ne faut pas oublier c’est qu’il est dans tous les cas plus froid que ce que l’on imagine.

Just Married
Si vous n’êtes pas à Las Vegas pour faire fortune (ou plus probablement pour vous retrouver à poil, il faut bien que le Strip justifie son nom !) alors vous êtes certainement là pour vous marier (où sinon vous êtes ici totalement par hasard mais là je ne peux rien pour vous). C’est évidement le deuxième grand cliché de Vegas après le jeu. On compte plus de 100.000 mariages chaque année dans la ville et je pense sans me tromper que 90% de ces mariages sont soit glauque soit purement artificiel soit totalement imbibé d’alcool (soit les trois à la fois). Quoiqu’il en soit il n’est pas impossible, loin de là, de réussir son union à Vegas pour peu que l’on soit un peu préparé et surtout dans un état d’esprit adéquate (plus festif et kitsch que romantique). Pour le côté administratif il n’est pas nécessaire d’être résident du Nevada pour se marier à Vegas, ni même de remplir un papier quelconque. Il suffit d’être majeur en Europe (18 ans) et d’avoir un document d’identité. Ensuite il faut se rendre au Clark County Marriage License Bureau (200 S. 3rd Street, dans Downtown) et d’acheter un permis de mariage pour environ 50$. Il n’y a alors plus qu’à choisir une chapelle. Le premier contact que l’on a généralement avec les chapelles de mariage à Vegas est lorsque l’on traverse la zone entre le nord du Strip et Downtown. On est très loin du conte de fée car ce quartier reflète la décadence de la ville (beaucoup de sdf et de paumés, drogués, allumés en tous genres). Certaine ont quand même un peu de charme. La plus célèbre est la Little White Chapel (où ont eu lieu les mariages de Mickael Jordan ou Bruce Willis avec Demi Moore). Pour jouer le jeu à fond rien ne vaut une chapelle indépendante sur Las Vegas Boulevard. Toutefois je vous préviens cela peut rapidement tourner à la déprime car les mariages s’enchaînent vite, les salles sont vides et les offices se font sans aucune émotion. Les chapelles des grands hôtels du Strip sont plus aseptisées. Il y a moins de risque d’être déçu dans un grand hôtel mais en même temps moins de chance de vivre une expérience purement vegasienne. Les prix commencent à 100$ pour une cérémonie vide (juste les mariées et l’officiant). Chaque extra rajoute au budget, par exemple les fleurs, un Elvis (les Elvis nains sont évidement beaucoup plus chers), un sosie de Mickael Jackson qui chante vos louange sur le tempo de Thriller, un guitariste qui vous compose une balade, Super Mario et Luigi parmi vos spectateurs, j’en passe et des meilleurs… Inutile de chipoter sur les prix et sur le kitsch, vous êtes à Vegas, allez-y à fond !

Hello Vegas
Bien que Las Vegas soit désormais une ville tentaculaire, un immense carrée d’urbanisation de 30 km de côtés au beau milieu d’un désert caillouteux, le centre névralgique et la colonne vertébrale de toute la ville est le Las Vegas Boulevard. Vous connaissez mieux (sans doute) ce boulevard sous le nom de Strip (un mot qui signifie “déshabillé” en anglais, je vous laisse imaginer la signification de ce surnom). En réalité d’ailleurs le Strip n’est que la partie la plus centrale du boulevard, celle où se concentre les méga hôtels et les touristes. Au nord du Strip il y a un deuxième quartier que je trouve intéressant, c’est Downtown, littéralement le centre-ville, aussi surnommé le vieux Vegas quoiqu’il ne soit pas très ancien. Entre les deux c’est un empilement anarchique de mini-malls, de chapelles de mariages plus ou moins amusantes, de motels pourris, de casinos sans fenêtres et sans décorations et de fast-food crasseux, fréquentés par une population pour qui le rêve américain à visiblement viré au cauchemar. Pour le reste Las Vegas a l’apparence d’une ville américaine classique, avec des avenues sans fin, des centre-commerciaux un peu partout, des quartiers très riches et d’autres manifestement pauvres. Je trouve cela intéressant de se balader en voiture dans la ville mais ça n’a strictement aucun intérêt d’un point de vue touristique sauf pour en sortir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s