Back Bay, Boston, Massachusetts

Back Bay Boston Massachusetts

Le « nouveau » quartier de Back Bay prend place au sud des jardins de Boston Commons. Jusqu’en 1857, il s’agissait ici d’une zone marécageuse de la rivière Charles. Les vastes boulevards et les élégantes demeures de Back Bay ont été construits au fur et à mesure du comblement des marécages. Parcourir le quartier d’est en ouest permet d’avoir un exposé visuel sur l’évolution de l’architecture victorienne aux USA. La construction la plus marquante et emblématique est incontestablement l’église de Trinity Church, située sur Clarendon Street (entrée payante). À mon humble avis l’une des plus belles églises du pays (en tout cas l’une des plus stupéfiantes), Trinity Church est également une merveille de décoration intérieure, conçu littéralement pour donner l’impression d’une peinture grandeur nature.

Le contraste architectural est on ne peut plus important entre Trinity Church et l’immense building qui la surplombe, la John Hancock Tower (du nom du signataire de la déclaration d’indépendance, et non du héros joué par Will Smith). Cet immense gratte-ciel (le plus haut de la ville), facilement reconnaissable dans la skyline de Boston, car il semble fendu en deux, est l’œuvre du célèbre architecte I.M Pei (Pyramide du Louvre…). Pour l’anecdote, qui ravira les geeks en tous genres, il faut savoir que Sony s’est inspiré du design de la tour pour sa console PlayStation 4. La conception du building est impressionnante, mais n’était pas particulièrement au point tant et si bien que durant les premières années les panneaux en verre qui le recouvrent devaient être changés en permanence et que les prix des assurances immobilières dans le quartier ont explosé. Le building contient un mall plutôt haut de gamme.

À une rue parallèle de Trinity Church et de la John Hancock Tower, Newbury Street est une destination incontournable pour les amateurs de shopping. Avenue chic de Boston, penchant de la 5e Avenue, Newbury est l’une des rues commerçantes les plus charmantes et agréables du pays. Les boutiques, cafés et galeries d’art y occupent de petites maisons victoriennes.

Le Christian Science Center, au croisement des avenues Huntington et Massachusetts, est un monument très impressionnant, particulièrement réputé pour son Mapparium (entrée payante, fermé le lundi). Le Mapparium est une « œuvre » assez curieuse. C’est un immense globe terrestre à travers lequel on passe via une passerelle. Ne vous étonnez pas de trouver les frontières un peu étranges, le Mapparium fut construit en 1932 et force est de constater que depuis les pays du monde ont beaucoup changé. À noter qu’en dehors du Mapparium, qui est l’attrait principal pour le visiteur lambda, le Centre est également le cœur d’un mouvement théologique important appelé la Science Chrétienne. Considéré comme une association culturelle aux USA, mais à moitié comme une secte dans d’autres pays, la First Church of Christ, Scientist, fut créée à Boston et repose une forme de médecine inspirée par les enseignements de Jésus.

Au sud de Back Bay, et en dehors des limites officielles du quartier, sur Huntington Avenue, le Museum of Fine Arts (Musée des Beaux-Arts) est une institution de renommée internationale dont la visite peut largement combler toute une journée. Le musée, récemment entièrement rénové et agrandi, est immense et les expositions sont diverses et couvrent plusieurs continents et de nombreuses périodes. Parmi les chefs d’œuvres on trouve des œuvres de Van Gogh, Renoir, Cézanne, Monet, Matisse, Manet, Gauguin, Homer, Turner, Degas de très vieilles pièces égyptiennes ou chinoises, et un fantastique tableau de Frederic Church intitulé Rainy Season in the Tropics. En bref, 450.000 œuvres qui en font l’une des collections majeures des USA et du monde. À noter que le musée est assez loin, mais qu’il est facilement accessible via le métro, particulièrement la station Museum sur la ligne verte (train E). L’entrée est payante, mais sur donation le mercredi après-midi. Le billet d’entrée est valable pour deux visites.

Tout proche du MFA, le Musée Isabella Stewart Gardner est moins impressionnant à tous niveaux, mais il ne fait pas pâle figure. Le musée offre l’entrée à toutes les personnes appelées Isabella, entrée payante pour les autres. D’un point de vue architectural le musée est magnifique et mérite un large détour. C’est une imitation d’un palais vénitien du 15e siècle du plus bel effet. La cour centrale avec son jardin est superbe. Profitant de son cadre unique, le musée accueille d’ailleurs parfois des concerts. Indubitablement écrasé par les collections de son immense voisin, le musée comporte tout de même quelques très belles œuvres d’art américain et européen, dont les tableaux énigmatiques aux lumières fantastiques de John Singer Sargent.

Plus loin sur la ligne verte du métro (station Kenmore) se trouve l’immense et mythique stade de Fenway Park qui accueille les matches de l’équipe locale de baseball, les Red Sox. Ce stade gigantesque semble construit pour intimider les adversaires (et particulièrement les ennemis jurés de New York, l’équipe des Yankees). L’un des virages du stade est d’ailleurs surnommé le Green Monster, car il ressemble à une véritable vague qui semble déferler sur le terrain. Un match au Fenway est toujours une expérience incroyable. Il est également possible de visiter le stade avec un guide, mais c’est certainement moins intéressant que d’être plongé dans l’ambiance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s