Nevada

New Jersey

Le Nevada est sans aucun doute l’état le plus désolé des USA. C’est une terre immense constituée de portions sans fin de l’un des déserts les plus hostiles qui soit. Les plaines arides à perte de vue, entourée de montagnes rocheuses dénudées, l’absence de pluie et l’agriculture quasi impossible ont contribué à faire du Nevada un royaume naturel intacte et peu fréquenté. Sous son aspect inhospitalier je trouve que le Nevada est un état mélancolique mais attachant. En dehors des gigantesques terrains dédiés à l’élevage du bétail et aux activités minières (les premiers pionniers de l’état y sont venus pour exploiter le Comstock Lode, un grand filon d’argent – d’où le surnom de l’état, The Silver State, “l’état d’argent” – et aujourd’hui le Nevada est le premier producteur d’or du pays), la plupart de l’état est sous le contrôle exclusif de l’armée américaine qui l’utilise comme un terrain de test, notamment pour la bombe atomique. Au milieu de ce paysage sont réparties des douzaines de petites villes, souvent rien de plus que des points de passages décrépits avec une station service, une épicerie, quelques machines à sous et un saloon digne d’un western post-apocalyptique, souvent pas très engagent. On trouve même de vraies villes fantômes, abandonnées par les chercheurs d’argent, d’or ou de cuivre lorsqu’un filon s’est asséché. Le Nevada c’est d’une certaine façon le far west dans toute sa splendeur. Parfois au milieu de nul part vous trouverez même un bordel. L’état est le seul du pays qui n’a pas rendu la prostitution illégale. Cependant contrairement à une idée reçue c’est interdit à Las Vegas. Alors face à ce tableau peu reluisant j’imagine que vous avez du mal à voir pourquoi le Nevada est l’état le plus touristique des USA. La réponse tient en deux mots, Las Vegas, et en trois autres, machines à sous. Sin City (la ville du péché, le surnom de Las Vegas) est un aimant à touriste, sorte de Disneyland pour adultes, mais vous n’aurez pas à attendre d’être sur le Strip (l’avenue centrale de Vegas) pour être attaqué par une nuée de néons, de casinos aux architectures farfelues, et de bruits de jackpot 24h sur 24. Les stations services, les aéroports, les restaurants, les bars et même jusque dans les toilettes, au Nevada on joue partout et non-stop. Las Vegas est évidemment l’épicentre de cette véritable folie mais au nord de l’état les villes de Reno et de Carson City se défendent plutôt bien également. Toutefois à Vegas comme à Reno vous ne pourrez pas prétendre avoir vu le Nevada sans avoir dépassé les limites de la ville pour admirer les fantastiques paysages du Red Rock Canyon ou du Lac Tahoe pour ne citer que ces deux exemples, les plus beaux selon moi. L’intérêt du business sans limite des casinos, même si vous n’êtes pas joueur, c’est que vous trouverez au Nevada des chambres de luxe à des prix dérisoires et des menus à volonté au restaurant pour le prix d’un café à Times Square. C’est de ce fait l’état des USA le moins cher pour le visiteur, à condition de résister aux sirènes du jeu, une mission qui est, je peux vous l’assurer, presque impossible.

Les régions du Nevada

L’état du Nevada est immense mais particulièrement… vide ! Concrètement c’est un désert rocheux. Il faut compter au moins 8h de route entre Reno au nord et Las Vegas au sud. Traverser l’état du nord au sud prend plus de 10h. Il n’y a donc que deux grandes régions dans le Nevada, le nord désertique et montagneux et aride, et le sud désertique et montagneux et TRÈS aride. La seule partie de l’état qui ne ressemble absolument pas au reste est le Lac Tahoe à la frontière californienne. C’est un magnifique lac de montagne.

Le Sud : sans vouloir vous offenser je ne pense pas que vous ne voyez quoi que soit d’autre du sud du Nevada que sa plus grande ville, Las Vegas. Sin City est en effet la première destination de l’état et l’un des hauts lieux touristique du pays. En dehors de Vegas le sud du Nevada est un monde très aride où l’on trouve quelques petites villes dont la raison d’être est soit les casinos (Mesquite ou Laughlin) soit les bordels (comme à Parhump). C’est incontestablement assez spécial à tous points de vues !

Le Nord : la région nord du Nevada ne diffère pas grandement du sud si ce n’est que le climat y est plus rude et les paysages plus montagneux. Les principaux pôles touristiques sont les villes voisines de Reno et de Sparks (qui est en fait une banlieue résidentielle de Reno) ainsi que le Lac Tahoe et notamment la ville de Stateline (pour ses casinos construits à quelques mètres de la frontière avec la Californie) et le village d’Incline Village (pour ses paysages).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s