Providence, Rhode Island

Providence Rhode Island

Situer ce lieu sur une carte

Population : 317.550

S’étalant sur sept collines (un peu comme Rome, en moins antique) sur les rives de la baie de Narragansett, Providence est une cité particulièrement intéressante, mélange de moderne et d’historique. Elle constitue une destination agréable et la deuxième plus grande ville de Nouvelle-Angleterre après Boston. Dernièrement, Providence s’est également fait une bonne réputation grâce à ses restaurants.

Au commencement, ce n’était qu’un petit village de fermier. C’est en 1636 que le colon Roger Williams fonde une communauté à cet endroit. Il avait lui-même été chassé de la première colonie américaine sur la baie du Massachusetts, à cause de ses idées trop libérales en matière religieuse (rappelons que les premiers colons étaient avant tout des exilés religieux persécutés dans leur pays, mais qui n’entendaient certainement pas y renoncer ou accepter celle des autres).

Rapidement, la nouvelle colonie de Providence (dont le nom est évidemment plein de promesses) devient un port important, puis un grand centre industriel au 19e siècle. À l’époque, de nombreux immigrants de toute l’Europe y viennent pour travailler dans les ateliers de textiles.

La ville de Providence s’est construite de chaque côté de la rivière du même nom. La partie ouest est le cœur financier et commerçant de la cité, avec le quartier de Downtown. Restructuré et en partie rénové, le quartier est sorti d’une longue léthargie pour devenir un vrai lieu de vie, pas désagréable, mais qui reste tout de même peu touristique. À l’ouest de downtown, le quartier italien de Federal Hill constitue son principal attrait. Sur la rive Est de la rivière se trouve la fameuse université de Brown (qui fait partie de l’Ivy League, les meilleures universités du pays) ainsi que le quartier historique qui l’entoure, College Hill.

Benefit Street est la rue historique la plus intéressante de Providence. Cette belle rue bordée d’arbres abrite plus d’une centaine de vieilles demeures, ayant appartenu à des marchands ou des capitaines, construits dans divers styles architecturaux typiquement américains. La rue était autrefois un chemin de terre qui fut transformé au 19e siècle « for the benefit of the people of Providence », soit littéralement « au bénéfice des habitants de Providence », d’où son nom. La pièce maîtresse de ces constructions anciennes est certainement la Providence Athenaeum, une bibliothèque de style néo-grec, dont la collection de livres contient quelques pièces rares datant du 18e siècle. Elle était notamment fréquentée en son temps par Edgar Allan Poe.

Toujours sur Benefit Street, l’école de design de l’état de Rhode Island (localement surnommée Rizdee) dispose d’un excellent musée, le Museum of Art, dont les collections sont riches et variées.

Véritable cœur du quartier historique, l’université de Brown est l’une des plus réputées du pays. Fondée en 1764, elle est la quatrième plus ancienne université des USA et son prestige ne s’est jamais démenti. Son campus est évidemment très soigné et incontestablement superbe, avec de nombreux monuments historiques (ça donne envie d’étudier en tout cas !). Les lieux les plus notables de l’université (d’un point de vue touristique du moins) sont la John Hay Library, contenant de nombreux souvenirs reliés au président Abraham Lincoln, et le List Art Center, une superbe construction abritant un musée d’arts classique et contemporain.

Au bout de la rue de l’université, la John Brown House (maison de John Brown, sur Power Street) est une demeure géorgienne construite en 1786 pour un riche armateur et commerçant. L’université porte son nom, non pas véritablement en son honneur, mais en hommage à la générosité de l’un de ses neveux, également nommé John Brown, qui fit un don à l’université et demanda en retour qu’elle prenne le nom de son oncle (une pierre deux coups donc, car ils avaient le même nom !). À noter que ce don était de l’ordre de 5000$ au début du 19e siècle. Aujourd’hui, le budget annuel de la Brown University est de plus de 2 milliards de dollars ! Pour revenir à la maison de John Brown (l’oncle, pas le neveu), il s’agit d’un beau monument historique, bien préservé et restauré, avec son mobilier et ses décorations d’époque. Il faut néanmoins savoir que John Brown fit construire sa maison avec l’argent du commerce des esclaves.

Toujours dans le quartier historique, la construction en bois blanc de la First Baptist Meeting House date de 1775 et elle fut la première église baptiste des États-Unis (mais certainement pas la dernière !). Elle est le témoignage toujours visible de la liberté religieuse voulu par le fondateur de la ville.

Au sud de l’université et de College Hill, les rues de Thayer et Wickenden Street sont les centres animés de ce coin de la ville, avec de nombreux restaurants, des librairies et des cafés.

La rive ouest de la ville est moins intéressante que le secteur historique. C’est le centre-ville à proprement dit, downtown (ici appelé, assez étrangement, downcity). Le quartier ouest de downcity, au-delà de l’autoroute I-95, se nomme Federal Hill. C’est le Little Italy local, concentré autour d’Artwells Avenue et de la sympathique place DePasquale Square, avec sa fontaine typiquement italienne. Il s’agit de l’un des quartiers les plus agréables de la ville, comptant de nombreux cafés, des bars, des commerces et des restaurants italiens, bien sûr.

Au sein même de downcity, Empire et Washington street sont les artères les plus animées, surtout le soir.

Un peu en dehors du centre, le Roger Williams Park est l’un des plus beaux parcs urbains du pays. On y trouve un sympathique jardin botanique et un zoo (accueillant notamment quelques espèces rares comme le léopard des neiges). On y accède via la sortie 17 sur l’autoroute I-95.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s