Big Pine, Californie

Après le « pin solitaire » (voir Lone Pine), voici le « gros pin » ! Et encore, ce ne sont pas les seules villes appelées « pins » dans la région…

A environ 50 miles (75 km) au nord de Lone Pine, Big Pine est une ville du même type mais avec moins d’attraits immédiats. Si l’emballage est un peu plus fade, le contenu est exactement le même avec des motels, des diners et des stations-services alignés le long de la route principale. Inutile de chercher un centre-ville, quand vous arrivez à la succession des stations Shell et Mobile c’est que vous y êtes. Le cadre est lui assez semblable, avec les pics (souvent enneigés) de la Sierra Nevada qui dominent.

La découverte des montagnes, lacs et cirques alpins constituent la encore le principal intérêt pour les voyageurs. L’une des meilleures randonnées est la remontée vers le Palisades Glacier qui est le glacier le plus au sud de l’hémisphère nord.

La région, notamment les White Mountains (à l’est de la vallée), abonde en « bristlecone pines ». Ce pin typique du Nevada, de l’Utah et de l’est de la Californie, est l’un des organismes vivants les plus anciens de la Terre. Il ressemble à une sorte de bonsaï géant, totalement torturé et enchevêtré dans ses racines. Doté d’une résistance phénoménale, il s’est adapté à cette région désertique, battue par des vents violents. Ce magnifique contorsionniste naturel peut vivre plusieurs milliers d’années et même après sa mort il peut tenir encore un millénaire sans bouger. Il suffit de prendre la route vers l’est pour en voir un bon nombre. Les plus accessibles se trouvent à Schulman Grove, à une bonne trentaine de kilomètre de Big Pine dans la bien nommée Ancient Bristlecone Pine Forest (forêt ancienne de pins bristlecone). C’est un parc naturel, donc l’entrée est payante (quelques dollars pour les voitures et les piétons). Deux sentiers permettent ensuite d’aller découvrir le site et les arbres depuis l’office du tourisme du parc. Le Discovery Trail est une promenade courte (1.5 km) tandis que le Methuselah Trail permet d’en voir plus le long d’un sentier de 6 km. Il doit son nom au Methuselah qui serait le plus ancien pin de la région, âgé de plus de 4750 ans. Par soucis de préservation, l’ancêtre de la forêt n’est pas indiqué ni mis en valeur par un quelconque panneau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s