Golden Triangle, Pittsburgh, Pennsylvanie

Pittsburgh Golden Triangle Downtown Pennsylvanie

Situer ce lieu sur une carte

Vue d’avion, le centre-ville de Pittsburgh semble essayer de fendre les eaux des rivières qui l’entourent. Depuis la terre ferme, l’effet est d’autant plus saisissant, particulièrement à la sortie du tunnel de Fort Pitt lorsque se dévoilent les gratte-ciels de downtown. De nuit le panorama est incontestablement spectaculaire. L’eau qui entoure le centre, celle des rivières ou celle de la grande fontaine de la pointe de Point State Park, fait étinceler l’architecture moderne des buildings, comme pour signifier le futur brillant qui s’annonce à Pittsburgh et pour laver le passé noirci au charbon de la ville ouvrière et industrielle qu’elle a longtemps été. Au cœur de la ville originelle, l’architecture du Golden Triangle mélange désormais le contemporain, le verre et les courbes, avec les églises Gothiques et les vieux bâtiments de briques rouges. Ainsi le gratte-ciel du PPG Place, le plus emblématique de la ville, œuvre de l’architecte Philip Johnson, domine de ses flèches Gothiques modernes en verre noir le vénérable Market Square où s’aligne d’anciennes constructions de styles variés (à l’échelle de Pittsburgh bien évidemment, n’y voyez rien de moyenâgeux). Le Market Square est l’une des places centrale du Triangle. On y trouve des restaurants et des boutiques. Bien que les chaînes soient omniprésentes comme partout aux Usa, les lieux conservent leur aspect historique. Très animé au déjeuner (surtout en semaine, quartier d’affaire oblige), Market Square accueil des spectacles et artistes de rues, des concerts en plein air (en été) et diverses manifestations (dont le marché de noël tous les ans). Un coin bien sympathique.

L’architecture historique est également bien préservée le long de Liberty Avenue où de nombreuses façades des années 1940 et 1950 ont été conservées même lors des rénovations successives des immeubles. A l’opposé (dans tous les sens du terme), le style de la Mellon Arena ou Civic Arena (son ancien nom) évoque plus un vaisseau spatial qui vient d’atterrir. Cette immense bulle, surnommée l’Igloo, accueille la plupart des grands spectacles de la ville ainsi que les matches de l’équipe de hockey des Pittsburgh Penguins qui est très populaire dans la région (ce qui explique probablement le gigantisme du stade).

Pour découvrir le site historique de Pittsburgh il faut se rendre à la pointe du Triangle, à Point State Park. C’est ici que tout a commencé (enfin pour Pittsburgh, pas pour l’univers). Ce fût le site de pas moins de cinq forts militaires différents, preuve du succès stratégique de ce lieu. Entre les guerres opposants les français, les amérindiens et les britanniques, les forts ont tous été détruits, sauf le dernier (logique). Le Fort Pitt Blockhouse date de 1764 et c’est de loin la plus ancienne construction de la ville. Il donnera son nom plus tard à la cité, Pittsburgh. En réalité du fort il ne reste plus grand-chose si ce n’est une petite baraque en pierres brutes (ou blockhouse) qui si elle n’avait pas d’importance historique serait parfaitement inintéressante. En réalité le petit parc en lui-même, autour du fort, est plus intéressant. C’est devenu un lieu de balades populaire avec sa grande fontaine, symbole de la ville, ses belles vues sur le vieux quartier de Mount Washington de l’autre côté de la rivière Ohio, ses couchers de soleil et les nombreux festivals qui s’y déroulent en plein air.

Plus au nord, le long de Penn Avenue (ainsi que Smallman Street et Liberty Avenue), se situe le coin surnommé le Strip District. Rien à voir avec le Strip de Las Vegas ou avec un quelconque quartier louche, non il s’agit principalement d’un grand marché animé qui se tient le matin. C’est un bon endroit pour petit-déjeuner pas très cher (et bon) ou pour trouver des produits frais ou des bonnes affaires. Le quartier, avec son architecture historique, est également réputé pour son animation nocturne, ses boutiques et ses restaurants. Animation et adresses se trouvent également le long des berges de la rivière Allegheny.

Un peu plus loin en remontant Smallman Street, le Senator John Heinz Regional History Center (entrée payante, ouvert tous les jours) est un musée avec un nom très long et égocentrique. Il ne raconte pas l’histoire du ketchup mais celle de Pittsburgh avec une attention toute particulière pour les immigrés de différentes époques et différentes provenances qui ont peuplés la ville.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s