Atlantic City, New Jersey

New Jersey
Approximativement au milieu du littoral du New Jersey, sur l’île d’Absecon, Atlantic City est la destination majeure du Jersey Shore. C’est un lieu touristique depuis la construction de la gare en 1854. Déjà à cette époque la ville était renommée pour sa vulgarité quasi hypnotique (sic). Le constat est toujours valable aujourd’hui, les dégâts de la société moderne en supplément. En terme de pop-culture Altantic City est un monument qui rivalise presque avec Los Angeles. Ce n’est ni plus ni moins que l’inspiration grandeur nature du Monopoly. C’est également le lieu du premier boardwalk construit aux USA, de la première grande roue (en 1892) et des premières cartes postales en couleurs (1893). Enfin c’est l’éternel lieu de l’élection de Miss America. Durant la Prohibition (époque où l’alcool était interdit à la vente sur le sol américain) la station était pleine à craquer de speakeasies (bars clandestins) et de casinos illégaux. Passé les années 1960 la concurrence des stations du sud (Floride notamment) a poussé Atlantic City sur la pente du déclin. Un destin bien visible aujourd’hui dans cette ville de 40.000 habitants. Contrairement à la croyance populaire qui fait de la ville un Las Vegas miniature depuis sa création, ce n’est qu’en 1976 que les autorités ont décidé de relancer la station en légalisant le jeu. Atlantic City n’est pas une ville désagréable, la plage est aussi belle que sur le reste du littoral (bien que parfois horriblement bondée), les casinos sont aussi extravagants (et identiques) qu’à Las Vegas (bon d’accord un peu moins mais c’est suffisant) et les néons y sont aussi lumineux. Inutile de nier par contre que la ville n’est pas pour tout le monde, à l’image toujours de Las Vegas. Enfin notez qu’il est de notoriété publique que plus on s’éloigne du bord de mer (le boardwalk) plus l’ambiance devient glauque. Vous êtes prévenu, bienvenue à Atlantic City.

Y Aller
Le moyen le plus efficace pour se rendre à Atlantic City (excepté la voiture bien entendu) sont les bus sponsorisés par les casinos. Ils partent de New-York ou de Philadelphie et emmènent directement vers un casino de la ville dans lequel vous bénéficierez de remise sur les repas et de réductions sur les jetons équivalentes au prix de votre billet.

Dodo & Miam-Miam
Concernant le logement, Atlantic City n’est pas Las Vegas. Oubliez les chambres discount dans des hôtels de luxe. La ville est chère et les prix grimpent encore les week-ends et pendant l’été. Évidemment les casinos sont les plus beaux hôtels (et les seuls valables) mais les motels le long de Pacific et Atlantic Avenue sont largement plus abordables (toutefois l’ambiance n’a rien à voir…).
Pour ce qui est des restaurants, la ville se caractérise par une abondance de fast-food. Les stands de pizzas et de burgers sont a peu près les seules alternatives aux restaurants des casinos (les plus importants en comptent plusieurs dizaines). Globalement la qualité est moyenne et on ne trouve aucun restaurant de grand chef à Atlantic City (contrairement à Las Vegas). Comme dans le Nevada, la ville propose aussi des buffets à volonté (les prix tournent généralement autour de 15$). La encore c’est la quantité qui prime sur la qualité. Certain buffets indépendants affichent des tarifs très peu élevé (5$ le buffet à volonté) mais n’oubliez pas qu’il n’y aura aucun miracle sur la qualité…

La ville et les casinos
La gare, élément constructeur d’Atlantic City, est désormais surplombée par l’immense Convention Center dans lequel se trouve des boutiques et des restaurants. C’est également un hôtel. Bien entendu la destination logique des nouveaux arrivants est le bord de mer et le boardwalk ou se concentre les casinos. Par ailleurs en dehors du boardwalk sachez qu’il n’y a pas grand chose à voir à Atlantic City et qu’il est déconseillé de se promener seul dans les avenues du centre (quoique la criminalité galopante des années 1990 ne soit qu’un lointain souvenir).
Le boardwalk d’Atlantic City est donc son attraction la plus connue. C’est une longue promenade en bois longeant la plage et bordée par des casinos, des boutiques et des fast-food. A l’origine la promenade fût construite comme une voie temporaire pour permettre aux promeneurs d’admirer l’océan et de ne pas faire rentrer de sable dans les hôtels. On trouve encore quelques beaux bâtiments de style Victorien le long du boardwalk, souvent occupés par un fast-food ou un magasins de souvenirs discount. En période de forte affluence la promenade est noire de monde. La jetée principale de la ville (Steel Pier) longue de 300 mètres, en face du casino Taj Mahal, abrite une fête foraine qui compte toutes les attractions classiques de la pêche aux canards jusqu’aux montagnes russes. A peine quelques mètres plus loin, la Central Pier (jetée centrale) accueille également toutes sortes de jeux et de stands forains dans la veine des « devinez votre poids au gramme près » ou encore « qui tapera le plus fort ». Un peu plus au sud une autre jetée a été transformé en centre commercial. La construction est censée ressembler à un bateau de croisière mais on peut être honnêtement dubitatif sur ce point. Au nord du boardwalk, là où il n’y a subitement plus grand monde, la Garden Pier apporte une petite touche culturelle dans ce grand carnaval. On y trouve deux musées gratuits, l’Art Center est une galerie d’art moyennement intéressante mais l’Historical Museum propose des collections plus attrayantes d’objets divers (photos, cartes postales) ayant pour thème Atlantic City ou Miss America. Dans tous les cas le kitsch semble être à l’honneur, ce qui est relativement amusant.
La plage d’Atlantic City est belle, propre et agréable. En réalité c’est certainement l’attrait premier de la ville même si ce n’est pas pour ça que les touristes s’y rendent. Un peu plus au sud dans les villes de Ventnor et de Margate, la plage est moins construite et le boardwalk continu (mais sans la foule ni les casinos). A Margate vous trouverez un monument du kitsch à l’américaine : Lucy the Margate Elephant. Cette éléphante géante en bois est une curiosité qui fût construite en 1881 et qui n’a jamais servi à rien. On aurait pu s’en douter vu qu’il s’agit, je le répète, d’une éléphante géante en bois. Au fil du temps elle fût donc utilisée comme restaurant et a même abrité un hôtel. Aujourd’hui le ventre de l’éléphante est occupé par un musée dédié à sa propre histoire et aux souvenirs (kitsch si possible) d’Atlantic City.
Alors vous vous dites, mais où sont les casinos ? J’y arrive… C’est évidement la raison d’être aujourd’hui d’Atlantic City. Une douzaine de casinos dignes de Las Vegas occupent le front de mer et surplombent le boardwalk. Tout comme à Vegas les casinos ont des thèmes différents mais l’ensemble est quand même très uniforme et la mise en scène est beaucoup moins poussé qu’à Sin City. Chaque casinos compte des salles de jeu, des allées infinies de machines à sous, des salles de spectacles, des restaurants et bien entendu un hôtel haut de gamme. Le plus impressionnant de tous est le Taj Mahal dont le thème est le Moyen-Orient dans toute sa splendeur la plus kitsch, à l’américaine (c’est à dire que ça n’a rien à voir avec le Moyen-Orient mais alors rien du tout). C’est l’un des plus grands casinos du monde. Non loin, le Bally’s propose un thème far west et une ambiance beaucoup plus débridée. A noter que face au Bally’s sur le boardwalk se trouve un Monopoly géant. Le monument est un hommage au célébrissime jeu de société qui a puisé son inspiration ici-même. Ne pas se prendre en photo devant est presque un crime à Altantic City. Un peu plus loin le Caesar’s est une reproduction du casino du même nom de Las Vegas. Le Tropicana, sur le thème des… tropiques, est le plus grand hôtel du New Jersey avec 2125 chambres (ce qui reste tout de même assez loin des 6000 chambres du MGM Grand de Las Vegas). Enfin on peut noter que le Borgata, sur le thème de la Toscane (comme le Bellagio de Vegas), est probablement le plus chic de tous les casinos d’Atlantic City. C’est aussi l’un des plus animés avec ses bars et ses clubs (malgré sa situation excentrée au nord du Convention Center). Quelque soit le casino que vous choisissez n’oubliez pas qu’il faudra montrer à tout bout de champs que vous avez plus de 21 ans alors n’oubliez pas votre pièce d’identité.

Shopping
Récemment la ville à développé tout un quartier entièrement voué au shopping. Situé entre Atlantic et Baltic Avenue, les Tanger Outlets comprennent sur environ 6 blocs toutes les chaînes de vêtements possibles et imaginables. Du pur consumérisme à l’américaine mais qui ravira les amateurs de bonnes affaires et qui insuffle un peu de vie à Atlantic City en dehors du Boardwalk.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s