Golden Isles, Sea Islands, Géorgie

Le littoral de la Géorgie est ponctué d’îles barrières, aux profils différents, surnommées les Golden Isles (îles dorées). Ce nom leur vient des espagnols, probablement à cause de l’or des navires qui y ont fait naufrage. Un nom poétique pour une belle région, qui préfigure déjà la Floride au sud.

La petite ville historique de Brunswick, légèrement en retrait des îles, mérite un détour, même si elle ne possède pas d’attraction notable. Au nord, l’île de Tybee est une petite station balnéaire tranquille, avec une belle plage. Jusqu’à St Simon Island, les îles sont sauvages et peu accessibles. St Simon est la plus développé des îles, une station balnéaire animée, assez chic, dans sa partie sud, sa partie nord est une réserve naturelle.

Jekyll Island est une autre station balnéaire, plutôt nature, avec une très longue plage. L’île sauvage de Cumberland Island, accessible uniquement en bateau depuis le village de St Marys, permet d’apprécier les Golden Isles dans toute leur splendeur naturelle. C’est un parc naturel, avec une vaste plage, des forêts et des marais. Des chevaux sauvages y vivent. Véritable petit paradis pour les amateurs de nature, l’île ne possède qu’un seul logement et un camping, pas de boutiques. Pour se loger et explorer l’île en excursion à la journée, St Marys disposent de nombreux B&B agréables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s