Key West, Floride

Ville bohème située sur l’île la plus au sud des Florida Keys dont elle est la destination majeure. La ville de Key West, agréable et très touristique, est réputée pour son atmosphère artistique, un peu déjantée, libertaire (c’est une destination gay très courue), festive et totalement sourde aux problèmes du continent. Sur cette île qui se trouve plus près de Cuba que de Miami, la photo du coucher de soleil, célébré chaque soir par un marché nocturne, à plus de chance de faire la une des journaux locaux que les news en provenance de Washington.

La visite de Key West passe d’abord par Old Town, son quartier historique, et de loin le plus attrayant, avec la découverte de son artère principale très animée, Duval Street et de Mallory Square, une place en front de mer ou a lieu chaque soir la célébration du sunset. On y visite également la maison d’Ernest Hemingway, un habitué de Key West, devenue un musée, et Pirate Soul, une attraction entièrement dédiée aux pirates, premiers habitants de l’île.

Le village des Bahamas, à l’allure de cité coloniale, est une autre attraction prisée, même si c’est essentiellement un quartier résidentiel. Les plages de Key West ne sont pas son principal point fort (c’est un peu valable pour l’ensemble des Keys), inutile de s’attendre à un pur décor de carte postale comme à Hawaii, mais elles existent et il faudrait tout de même être difficile pour ne pas les trouver exotiques. On peut notamment citer Fort Zachary Taylor (le fort en question ne vaut pas le détour, il est en piteux état) et Smathers Beach.

Au-delà de tout ce que propose Key West, le site touristique le plus visité de l’île est l’anecdotique Southernmost Point Marker, une borne qui signale le point le plus au sud des USA. Aucun visiteur ne partirait sans s’être pris en photo devant. C’est amusant mais il faut tout de même savoir que ce n’est pas le point le plus au sud des USA (Hawaii, pour commencer, est nettement plus au sud) et de toutes façons ce n’est pas le point le plus au sud de Key West non plus !

A seulement quelques kilomètres au large mais semblant isolés au milieu de nulle part, la poignée d’îlots des Dry Tortugas forment un parc national notable pour son cadre naturel (plages de sable blanc style îles désertes), ses fonds marins et son Fort Jefferson au beau milieu de l’eau, sorte de Fort Boyard à l’américaine. On y accède en catamaran depuis Key West, pour un tour sur la journée. Il est également possible de camper dans le parc, une expérience très intéressante pour les amateurs de nature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s