Badlands National Park, Dakota du Sud

Depuis la petite ville de Wall, la route 240 mène à l’une des principales attractions du Dakota du Sud, le parc national des Badlands. Les paysages érodés et torturés, sortes de petits canyons entaillées de mini-montagnes acérées aux couleurs étonnantes, semblent sortir de nulle part. Subitement, au bout d’une route désespérément plate, ils apparaissent, formant comme un océan que l’on aurait asséché.

La route 240 traverse le parc et permet d’admirer les paysages. Ceux qui veulent poursuivre l’exploration pourront emprunter les sentiers de randonnées, plus ou moins long, dont le plus fréquenté est le facile Door Trail qui permet d’entrer par une porte naturelle dans ce monde à la fois enchanté et totalement désolé.

Fort logiquement, devant ce désert minéral, les amérindiens appelèrent la région Mako Sica, « les mauvaises terres » (bad lands en anglais). Malgré ce nom, on y trouve une faune assez variée, des bisons, des faucons, des serpents et les fascinantes familles de chiens de prairie que les marcheurs pourront observer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s