La Mission, San Francisco

The Mission est un haut lieu de la vie nocturne et branchée de San Francisco. Le quartier se trouve au sud de SoMa, dans un bassin où les températures sont toujours remarquablement plus élevées que dans le centre-ville pourtant tout proche (un effet notoire des courants dans la baie). On y accède logiquement en suivant Mission street.

Impossible à deviner aujourd’hui mais la Mission était initialement un quartier… scandinave ! Il est désormais largement associé à sa population latino, même si les hipsters de tout bord en ont également fait un véritable QG, attirés par une architecture typique et des loyers relativement abordable (pour San Francisco, on s’entend bien). Des quartiers de la ville, la Mission est un incontournable.

Le terme « mission » vient de l’ancienne Mission Dolores (16th street, à l’angle de Dolores street, entrée payante sur donation) qui est la plus vieille construction ayant survécut aux flammes du terrible tremblement de terre et de l’incendie de 1906. La Mission Dolores est l’une des missions californiennes fondées par les espagnols, en 1776, lors de leur conquête du territoire. Dans le petit cimetière attenant repose, ironiquement, les amérindiens que les espagnols venaient « civiliser », ainsi que des pionniers.

La Mission est un quartier animé et commerçant, mais aussi résidentiel. L’atmosphère latine se ressent particulièrement dans les rues autour de la 16th street et le long de Mission street, où l’on trouve tous les produits mexicains et sud-américains imaginables, de la mode jusqu’aux fruits tropicaux. C’est un haut lieu californien pour déguster une spécialité dans une taqueria, un restaurant latino. La cuisine, qualifiée de Cal-Mex, est dominée par quelques plats comme les buritos. Ce sont incontestablement parmi les meilleurs que vous aurez l’occasion de déguster. Attention, c’est extrémement copieux.

Le long de Valencia street (la rue parrallèle à l’ouest de Mission street), de nombreuses boutiques de mode, librairies, bazars, bars et restaurants, forment un microcosme très animé et sympathique. De façon étonnante, c’est un quartier encore peu touristique, même si il est très fréquenté par les habitants de la baie.

Certaines rues plus excentrées, mais tout aussi commerçantes, évoquent parfois plus un décor de cité brésilienne ou argentine que les Usa.

D’un point de vue artistique, la Mission est un quartier renommé pour ses murs peints. C’est une véritable spécialité locale, devenue une fierté et une attraction touristique. Il existe plus de 200 murs peints dans le quartier. La qualité est inégale mais certain sont des œuvres d’art. La plus grande concentration de peintures murales se trouve sur Balmy Alley, une ruelle pittoresque entre l’avenue Treat et la rue Harrison. Les peintures contiennent souvent un message politique ou identitaire. A noter qu’il ne s’agit pas de graffiti mais bel et bien de peintures, réalisées sur des supports en bois, ou sur les constructions, et fréquemment rafraîchies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s