Tijuana, Mexique

Tijuana Mexique San Diego Californie frontière

Situer ce lieu sur une carte

Population : 1.700.000

De toutes les excursions possibles depuis San Diego, la plus exotique est incontestablement le passage de la frontière mexicaine vers la célèbre ville de Tijuana. Aucun contraste n’est plus grand que de se retrouver « south of the border » et de passer en quelques minutes des lotissements de villas avec piscines des banlieues de San Diego aux avenues embouteillées et chaotiques de la métropole mexicaine.

Loin d’être la capitale culturelle du Mexique (très loin même) et bien loin d’en être une image fidèle, Tijuana reste l’une des destinations les plus visitées du pays. Des millions de personnes passent la frontière chaque année, principalement des californiens en quête de shopping et d’alcool bon marché (la majorité est à 18 ans au Mexique ce qui attire un bon paquet d’étudiants américains). Tous les souvenirs et les produits de consommations sont bon à ramener de Tijuana, depuis les bouteilles de tequilas jusqu’aux ponchos, en passant par les grandes spécialités locales, les opérations dentaires, les réparations mécaniques et les médicaments. Tout est moins cher à Tijuana, et souvent disponible sans les tracasseries administratives américaines. Toutefois, mieux vaut garder à l’esprit que la qualité des services et des produits est parfois douteuse (au mieux), sans parler bien entendu des médicaments contrefait. Comme il faut appeler un chat un chat, la drogue est également un produit de consommation particulièrement recherché à Tijuana. Bref, cela vous donne une idée du décor, assez loin des richesses de la culture Maya, ce serai plutôt ici le débarras de l’Amérique.

Le fossé économique qui sépare les deux pays est particulièrement évident, mais il faut garder à l’esprit que Tijuana est l’une des villes les plus riches du pays. Dans l’absolue, pour des visiteurs sérieux, ce n’est pas une ville dangereuse. Il m’est arrivé d’entendre des histoires comme quoi les mexicains avaient parfois une image peu rassurante des USA du fait de la présence abondante d’armes à feux et des faits divers qu’ils entendent dans les médias à propos de leur voisin du nord. Dans les pratique, les USA sont plus sûr que le Mexique mais aucun côté de la frontière ne présente de dangers pour le voyageur (en restant vigilant). Pour une vision très étonnante de la frontière, rendez-vous à la plage de Tijuana où la séparation entre les deux pays se poursuit dans l’océan, avec au nord le mirage de la Terre Promise. Drôle de scène.

Le cœur de Tijuana et le quartier touristique se trouve tout juste après la frontière, le long de l’Avenida Revolucion. Il n’y a pas grand-chose à y faire, à part découvrir l’atmosphère particulière du lieu, faire des achats inintéressants, prendre une margarita dans un bar et manger dans un restaurant mexicain (un vrai de vrai, enfin…). La nuit, l’ambiance devient carrément corsée, avec d’innombrables bars et clubs aux frontières du glauque et rempli d’américains venu pour s’alcooliser. Ce n’est pas une scène pour tout le monde et, en tous cas, certainement pas pour les enfants. Ne vous écartez pas des grands axes.

C’est vraiment un endroit un peu dingue, où le mauvais goût et le kitch sont omniprésent. Ne vous étonnez pas de voir à Tijuana des affiches « clean restrooms » (ici les toilettes sont propres) ou des mauvais jeux de mots à tour de bras pour vendre principalement de l’alcool ou des spectacles sexy (et souvent les deux en même temps). A l’image de Las Vegas, Tijuana est une destination qui laisse parfois euphorique, parfois perplexe et triste sur l’état du monde, avec toujours en ligne de mire cette frontière et ce grand voisin qui voudrai occulter l’existence de Tijuana. Il y règne une forme de tristesse palpable, mêlée à la joie propre aux cultures latines et si différente de l’ordre établi aux USA. Il s’agit plus d’une expérience sociologique que d’une véritable destination touristique. Je ne peux pas décemment conseiller de visiter Tijuana mais je ne le déconseille pas non plus, chacun jugera en son âme et conscience.

En tant que visiteur, vous ne pouvez probablement pas emmener votre voiture de location au Mexique. De toutes façons c’est déconseillé, vu les embouteillages à la frontière et la problématique du parking à Tijuana. Si vous êtes résident américain et que vous avez une voiture, n’oubliez pas de checker votre assurance ou de vous assurer à la frontière (San Ysidro) pour être couvert au Mexique. Les formalités à la frontière sont minimes pour passer au Mexique. Pour tous séjours de moins de 3 jours et dans un rayon de 75 miles, vous n’avez besoin d’aucun papier. Le retour aux USA en revanche, même après une escapade de 30 minutes, est plus délicat. TOUT le monde est contrôlé et vous devez présenter votre passeport. Deux possibilités : vous venez du Mexique et entrez aux USA, les formalités d’immigrations standards s’appliquent (vous devez avoir votre ESTA à jour et un billet de sortie du territoire) ; vous êtes sorti des USA un jour ou deux pour visiter Tijuana, le contrôle aux frontières s’appliquent. Dans ce dernier cas, vous restez sur le même visa. Il n’y a PAS de renouvellement de visa lors d’une sortie à Tijuana ! Si votre visa touristique US (90 jours) arrive à expiration, vous ne pourrez PAS revenir aux USA. Soyez également prévenu que la douane américaine ne plaisante absolument pas avec la frontière à Tijuana, inutile de jouer la carte de l’humour (ou pire, d’introduire des marchandises interdites, armes, drogues ou autre).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s