Venice Beach, Los Angeles, Californie

Venice Los Angeles Californie

Situer ce lieu sur une carte

S’alignant le long d’une immense plage de sable blond qui mesure près de 30km, les stations balnéaires de la baie de Santa Monica offre certain des plus beaux paysages de la cité des anges et l’avantage d’avoir un climat plus agréable, tempéré par l’océan Pacifique et nettement moins sujet au smog, ce brouillard estival qui brouille le ciel. C’est l’une des images populaires de L.A, mais paradoxalement ce n’est pas vraiment représentatif de la mégalopole. Les angelenos eux-mêmes perçoivent les stations de la baie comme des lieux de vacances.

Venice est, avec Santa Monica, la plus animée et la plus connue des différentes stations balnéaires de la baie. Elle a été fondée en 1905 par un promoteur du nom d’Abbot Kinney. Ce dernier souhaitait en faire une réplique romantique d’une petite ville du nord de l’Italie, agrémenté d’un réseau de canaux, comme à Venise à qui elle doit son nom. À son époque, l’idée était un peu trop ambitieuse et n’a pas forcément bien fonctionné. Pourtant, Kinney était certainement en avance sur son temps. Au fil du temps, la ville est devenue une station populaire, puis carrément un quartier peu fréquentable rongé par la drogue et la criminalité. Ce n’est que dans les années 1990 que Venice est redécouverte par une population d’artistes, de yuppies en mal de plages et de promoteur immobilier, attiré par le cadre unique de Venice. Ce nouvel essor n’a pas empêché Venice de conserver une part d’ombre et la station est toujours à deux visages, parfois très sympathiques, parfois un peu glauque avec des coins miséreux, voire dangereux.

Le centre de la station balnéaire se trouve en bord de plage, au bout de Windward Avenue. Les fameux canaux se situent un peu plus au sud et sont accessibles par Dell Avenue.

Au croisement de Windward et de Pacific Avenue se trouvent des galeries commerçantes avec des arcades néoclassiques qui rappellent l’inspiration italienne des débuts de la station. Les canaux sont vraiment charmants et constituent une balade agréable avec leurs belles maisons fleuries, leurs ponts piétons et leurs sentiers au bord de l’eau. Attention, il ne fait pas trop bon y aller la nuit (c’est d’ailleurs valable pour tout Venice Beach, même si les choses s’améliorent).

Le cœur de Venice reste le Boardwalk, la promenade du front de mer. Nulle part ailleurs vous ne trouverez autant de clichés de L.A réunis en un seul lieu. Cette large promenade qui borde un par cet une immense plage est connue pour être le lieu de rendez-vous de tous les m’a tu vus de la ville, ainsi que de tous ceux qui viennent les regarder, évidemment. On y trouve également beaucoup de musiciens, d’artistes de rues en tous genres (surtout douteux) et de vendeurs de babioles. Le coin est plein à craquer tous les weekends, et tous les jours en été (qui dure longtemps à L.A). La nuit, l’ambiance devient carrément bizarre et il n’est pas conseillé d’y venir. La balade du Boardwalk continue au sud vers Ocean Front Walk, réputé pour ses maisons d’architectes en bord de sable et pour sa célèbre plage de Muscle Beach. Ici viennent s’entraîner des hommes, et des femmes, qui n’ont manifestement plus du tout besoin de se muscler. Bien entendu, il s’agit plus d’un spectacle qu’autre chose.

Bien en retrait de la plage, Abbot Kinney Boulevard est une rue commerçante assez agréable et bien plus haut de gamme que le front de mer. On y trouve des boutiques et quelques restaurants un peu chics et à la mode.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s