Le Gold Country, Californie

C’est dans cette région, aux portes de Sacramento, que la Californie est née. Le pays de l’or, et de sa ruée de pionniers, fut la porte d’entrée principale pour le peuplement de l’état. A partir de la découverte des premières pépites en 1848, des centaines de milliers de chercheurs d’or (les Forty-Niners) se sont littéralement rués sur les filons californiens. Ils s’établissaient dans des villes où les lois étaient accessoires. De cette époque il ne reste pas grand-chose dans le Gold Country, une région de campagnes vallonnées, si ce n’est les mêmes petites villes 150 ans plus tard, nettement plus sages et restaurées à la mode victorienne. On y trouve le plus souvent un musée sur la ruée vers l’or.

Nevada City est une bonne étape, avec une atmosphère Western et un caractère un peu bohème. C’est la principale destination de la partie nord du Gold Country. Le sud, moins visité, a gardé une authenticité plus marquée, avec quelques villes fantômes cinématographiques (Plymouth et Mokelumne Hill) et d’autres cités comme Jackson, Murphys ou Sutter Creek, véritable monuments historiques de la région, toujours habitées par quelques chercheurs d’or en quête des derniers filons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s