Skagway, Alaska

Skagway Alaska

Situer ce lieu sur une carte

Population : 920

Le petit village de Skagway se trouve au nord de l’Inside Passage (le passage intérieur) et marque très souvent la dernière étape des croisières en Alaska. À la frontière de l’Alaska des clichés, Skagway possède un air nordique et un climat plus rude que le reste du sud-est de l’état. Cette localité qui ne survit que grâce au tourisme est entourée de montagnes majestueuses et impénétrables. Difficile à croire aujourd’hui, mais Skagway fût un temps une ville de près de 20.000 habitants. La plupart d’entre eux y étaient tout simplement coincés.

En 1897, des milliers de pionniers en route vers les mines d’or de la région nordique du Klondike se trouvèrent à Skagway, littéralement bloqués par un obstacle d’une difficulté ahurissante, le Chilkoot Trail. Ce sentier de 53 kilomètres de long était le seul passage possible vers le Yukon canadien où se trouvaient les réserves d’or. De nombreux pionniers s’y risquèrent, mais ne survécurent pas aux conditions et aux efforts imposés par le chemin. En effet seul les plus forts et déterminés pouvaient braver le Golden Staircase (l’escalier doré), une pente effrayante et épuisante, seule voie vers le nord.

Désormais, le Chilkoot est une grande attraction pour les randonneurs chevronnés qui souhaitent se mesurer au fameux escalier naturel. À la fin du 19e siècle cependant il n’y avait aucun moyen de retour pour ceux qui n’en avaient pas la force. Ils restaient à Skagway, trop fatigués ou ruinés pour repartir vers les états du Sud. Comme les pionniers et chercheurs d’or étaient rarement des enfants de chœur, la ville est rapidement devenue un territoire anarchique sans foi ni loi. Les règlements de comptes y étaient légions et la vie quotidienne un pur désordre.

Cette histoire pour le moins colorée, terrain propice à tous les mythes du Far West, est aujourd’hui le principal vecteur de communication de l’office du tourisme. Les touristes en bermuda (ou en doudoune selon le temps, c’est l’Alaska tout de même) ont remplacé les hors-la-loi dans les rues de la ville. L’intégralité du petit quartier de Downtown autour de Broadway Street est désormais protégée par le Klondike Golde Rush National Historic Park. C’est un quartier historique, typique de l’ouest avec ses constructions en bois, ses porches et ses saloons. L’authenticité est bien réelle (quoique largement restaurée), mais les boutiques de souvenirs ont pris la place des bars malfamés.

Pour ceux qui n’ont pas l’entrainement nécessaire (plutôt costaud) pour affronter le Chilkoot Trail, le White Pass and Yukon Route Railroad est l’alternative idéale. Ce chemin de fer fut construit pour traverser le White Pass qui n’était accessible avant ça qu’en gravissant le terrible escalier doré du Chilkoot. Évidemment ce train qui avait un sens pour les pionniers ne dessert finalement rien du tout. Il s’agit aujourd’hui d’un voyage purement touristique d’environ 3h aller-retour au travers des paysages sauvages de la région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s