Sitka, Alaska

Sitka Alaska

Situer ce lieu sur une carte

Population : 8.880

Contrairement à bon nombre de cités du Passage Intérieur, Sitka fait directement face à l’océan Pacifique. Elle se trouve en bord de mer sur l’île de Baranof. La ville est l’une des plus belles et des plus intéressantes de l’Alaska, notamment pour sa riche histoire. Sitka fut en effet la capitale de la Russie américaine, une période qui reste très méconnue des Américains eux-mêmes. C’est en 1799 que les Russes construisirent un fort à Sitka, commençant ainsi leur domination sur l’Alaska. Une époque qui durera jusqu’en 1867 au moment de la vente de l’état aux Américains (notoirement quelques semaines à peine avant que l’on ne découvre les immenses richesses du sol de l’Alaska et notamment le pétrole). Aujourd’hui, Sitka est devenu une ville américanisée, mais il lui reste un quelque chose de russe qui attire de nombreux curieux. La cité est également réputée pour son cadre naturel (comme un peu partout en Alaska) et, en dehors du tourisme, garde une activité de pêche assez importante.

Le meilleur lieu pour saisir le passé russe de Sitka est la petite colline du château (Castle Hill) où l’état fût officiellement transféré aux Américains en octobre 1867. On y trouve une petite plaque qui marque l’endroit exact de la transaction. Au cœur de Downtown, la cathédrale St Michael est un autre témoignage de l’époque russe. C’est une église russe, dotée d’une architecture typique. Elle date de 1848, mais elle a été entièrement reconstruite à la suite d’un incendie en 1966. L’église abrite plusieurs icônes religieuses qui ont encore de l’importance dans la Russie actuelle, dont la Vierge de Sitka. Juste à côté de l’église il est possible de visiter la Russian Bishop’s House (visite guidée, 4$), l’ancienne maison de l’évêque de la Russie Américaine.

À proximité, le Sitka National Historic Park fut le site d’une bataille décisive entre la tribu des Tlingit et les Russes. La bataille dura plus d’une semaine et a été particulièrement sanglante. Aujourd’hui, le parc est un lieu paisible, idéal pour admirer la beauté naturelle environnante, et jalonné de totems (des répliques de totems du 19e siècle).

Outre son sympathique centre historique, Sitka vaut également pour ses environs naturels. À proximité immédiate de la ville, un réseau de sentiers permet de découvrir les paysages côtiers ou bien les montagnes qui entourent la cité. Les paysages sont superbes et sauvages.

Pratique

On peut se rendre à Sitka en avion, l’aéroport se trouve à distance de marche du centre. Le bateau est le mode d’accès le plus pratique et le plus emprunté. Le port se trouve à quelques kilomètres au nord de la ville et est relié au centre par une navette (10$ aller-retour). Il est également possible de prendre part à une visite de la ville pendant 2h depuis le port, par le même service de navette pour quelques dollars de plus. L’office du tourisme de la ville est ouvert tous les jours de 8h à 17h et se trouve au 330 Harbor Drive.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s