Anchorage, Alaska

Anchorage Alaska

Situer ce lieu sur une carte

Population : 380.820

Par bien des aspects, l’Alaska ne ressemble pas au reste du pays, mais Anchorage est le plus américain des recoins de l’état. S’étendant entre le détroit de Cook et les montagnes Chugach, Anchorage est la plus grande ville de l’Alaska. C’est en réalité la seule vraie ville de l’état. Vaste zone urbaine classique des Usa avec ses banlieues, ses malls et ses larges avenues, Anchorage est souvent présentée comme un simple nœud de transports. Pourtant celle que les Américains surnomment la métropole nordique mérite un petit détour. Elle est la capitale financière, économique et culturelle de l’Alaska, mais la nature sauvage se trouve à ses portes. En bordure de la ville, à quelques minutes du centre, il y a des ours et des loups vivant dans des forêts aussi mystérieuses que toutes celles que l’on peut voir dans le reste de l’état.

Comme dans toutes bonnes agglomérations des États-Unis, le cœur de la ville est le quartier de Downtown. Celui-ci a néanmoins la particularité d’être dominé par la nature. En 1964 le vendredi précédant Pacques (le Good Friday) il fût presque entièrement détruit par un tremblement de terre d’une grande puissance. Pour vous donner une idée de l’évènement, la 4e Avenue a été totalement coupée en deux. La partie nord de l’avenue s’est littéralement retrouvé 3 mètres en dessous du niveau de la partie sud. C’est l’un des évènements majeurs de l’histoire d’Anchorage et du fait qu’il n’est pas si ancien de nombreux habitants de la ville s’en souviennent. L’Earthquake Park, en direction de l’aéroport, raconte l’histoire de ce tremblement de terre auquel les locaux ont donné le nom de Big One.

Anchorage est la ville la plus animée d’Alaska avec ses restaurants, ses bars et ses boutiques (sans commune mesure avec n’importe quelle autre ville de l’état). C’est aussi son principal centre culturel grâce à ses salles de spectacles et ses musées. Certaine famille habitant dans d’autres régions de l’état peuvent parcourir des étendues grandes comme la France depuis des recoins très isolés pour aller au musée ou pour voir un show de Broadway exceptionnellement en tournée à Anchorage.

L’un des plus grands musées de l’Alaska, l’Anchorage Museum abrite des expositions variées sur l’histoire de l’état, les sciences et les cultures des tribus amérindiennes locales. C’est également un musée d’art qui n’a pas d’équivalent à plus de mille kilomètres à la ronde.

L’Alaska Native Heritage Center pour sa part est un écomusée qui se concentre exclusivement sur les Amérindiens. Le musée se répartit près d’un lac autour duquel a été soigneusement reconstruit un village amérindien. Des acteurs et danseurs en costumes illustrent la vie des tribus locales. Il faut bien comprendre qu’en Alaska la question des tribus locales est encore plus sensible et importante que dans les états continentaux. Ici, il existe encore des tribus qui vivent dans des coins reculés sans une présence américaine très marquée. De plus, les Amérindiens d’Alaska sont à la fois les plus isolés et les plus riches (grâce au pétrole) des natifs américains. Ce musée est en tous cas un bon moyen de comprendre comment les premiers hommes ont vécu dans ce décor sauvage et inhospitalier.

Anchorage apparait au premier abord comme une ville bien plus grande qu’on ne l’imagine, mais il ne faut pas oublier qu’une fois passé le dernier fast-food et le dernier lotissement, il y a une nature vierge et immense sur des centaines de kilomètres. La nature est littéralement au coin de la rue et l’on vous rappellera d’ailleurs sans doute qu’il ne faut pas prendre une sortie dans les bois à la légère. À environ 80 kilomètres au sud-est de la ville, le Portage Glacier est une excellente excursion depuis Anchorage. Ce glacier n’a de cesse de reculer. À l’époque où il est devenu un site touristique apprécié, un visitor center (office du tourisme) y avait été construit non loin du glacier. Désormais, on ne voit même plus le glacier depuis le visitor center. Pour découvrir la beauté impressionnante du lieu, il faut prendre part à un tour en bateau sur le lac ou pied du glacier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s