L’Ouest de Birmingham, Alabama

New Jersey

Situer cette région sur une carte

L’ouest de Birmingham est une région, il faut bien le dire, relativement peu remarquable. Les petites villes sont endormies et les paysages ne sont jamais très spectaculaires. Immédiatement à l’ouest de la ville, Bessemer (population : 27.400) est une étape qui n’est pas désagréable (vous comprendrez quand je dis ça que ce n’est donc pas non plus grandiose). La ville fût nommée ainsi en 1887 (oui c’est récent) en l’honneur de Sir Henry Bessemer, un scientifique anglais qui est en quelque sorte l’inventeur de la technique ultime pour la production d’acier (mais qui n’a jamais mis les pieds ici). Tout dans la région ayant de près ou de loin un lien avec le métal, il ne fallait pas s’attendre à autre chose.

Si vous dites à un habitant de Birmingham que vous allez à Bessemer il vous demandera probablement si vous allez à Splash Adventure pour descendre l’effrayant Acapulco Drop. En fait vous n’y allez probablement pas, pour la simple et bonne raison que comme tout le monde en dehors de la ville vous ne connaissez pas Splash Adventure et pas plus Acapulco Drop. En fait il s’agit d’un parc aquatique (et Acapulco Drop est une attraction) qui aussi rafraichissant qu’il soit probablement en été ne possède pas en tout cas la renommée internationale que les habitants de Birmingham (et de Bessemer cela va de soi) veulent bien lui allouer. D’ailleurs, le parc a fait plusieurs fois faillite et a été racheté. Plus intéressant (mais encore moins connu) le Hall of History Museum prend place dans un ancien dépôt ferroviaire de 1916 classé monument historique. Le musée présente de l’art natif (des « indiens » d’Amérique) ainsi que des expos sur les débuts de l’industrie dans la région. L’entrée est gratuite.

Quelques 50 kilomètres plus au sud-ouest, en retrait de la I-20/I-59, se trouve la ville de Tuscaloosa (population : 93.350, agglo : 233.390). Elle abrite le campus principal de l’université de l’Alabama ce qui lui confère une certaine animation mais rien de bien intéressant d’un point de vue touristique. En fait si vous êtes dans le coin vous pourrez y passer en étape pour voir à quoi ressemble une ville provinciale américaine qui imagine qu’elle est en quelque sorte le centre du monde et un véritable paradis sur terre. C’est très américain comme concept vous verrez.

En fait, Tuscaloosa est véritablement une ville plutôt agréable (même si tout est relatif), très verte avec de nombreux chênes dans les rues. Pourtant vous aurez beau en faire le tour plusieurs fois vous tomberez irrémédiablement sur des grandes rues vides et des bâtiments qui semblent vides aussi. Cela n’empêche pas la ville de se donner toutes sortes de surnoms flatteurs. La ville des druides, l’Athènes de l’Alabama (rien de moins) ou encore la ville des champions tout simplement. En fait la vie ici tourne beaucoup autour de l’équipe de football Us locale des Crimson Tide. Les Crimsons ayant remporté plusieurs fois un championnat d’une importance relative mais nationale, il n’en fallait pas plus pour que la ville toute entière devienne la terre des champions. Tuscaloosa ne s’arrête pas là car elle considère également qu’elle est la ville où il fait le plus bon vivre dans le pays, la meilleure ville pour installer une petite entreprise aux Usa et tout un tas d’autres titres. En fait ce n’est pas forcément faux mais c’est plutôt amusant à voir d’un œil extérieur d’autant que Tuscaloosa (dont le nom vient d’un ancien chef indien tué lors d’une bataille historique) est en réalité un exemple parmi tant d’autre de ce type de ville aux Etats-Unis qui sont un gigantesque amalgame de petits univers. Un comble dans le pays qui est perçu par le reste du monde comme le moteur de la mondialisation. Si vous êtes en ville les secteurs les plus animés sont autour de 23rd Ave et University dans Downtown et surtout sur le Strip près de l’université. Le Strip est un quartier de bars et de restaurants considérés comme l’un des plus débridés des quartiers étudiants du pays. Pour le coup c’est vrai et vous vous doutez bien que la ville se fait une joie de ce titre. Au passage on peut voir les bâtiments historiques de l’université qui ne manque pas de charme (typique du deep south). Sortie du centre on trouve un nombre ahurissant de shopping mall. A noter également car il faut mieux le savoir que Tuscaloosa est régulièrement le théâtre de Tornado Outbreak, ces épisodes climatiques sévères ou plusieurs tornades se déclenchent dans une même journée.

Le principal point d’intérêt dans les environs de Tuscaloosa est le Moundville Archeological Park (ouvert tous les jours, entrée 4$), situé à 25 km de downtown. Ce site est composé de 28 monticules de terre recouverts de pelouse. Ça n’a pas forcément l’air très prometteur comme ça et cela n’est pas très spectaculaire mais c’est un des plus anciens sites historiques du pays. Au 12e siècle on estime que près de 3.000 natifs américains vivaient sur ces monticules le long de la Black Warrior River. Le plus haut d’entre eux comprenait un temple. Un musée présente les trouvailles archéologiques du site.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s